Attentat à Marrakech : 15 morts dont six Français

Un kamikaze s’est fait exploser dans un café situé sur la très touristique place Jemaa el Fna, faisant au moins 15 morts dont six Français, selon la télévision marocaine. L’Elysée confirme que des Français font partie des victimes.

Un attentat provoqué par un kamikaze a dévasté jeudi midi un café situé sur la place Jemaa el Fna de Marrakech, haut-lieu touristique de la ville. Le bilan s’est alourdit avec le décès de 15 personnes, dont six Français. Une vingtaine de personnes ont été blessées. Deux victimes françaises sont originaires de Marseille, selon les informations du Figaro. Un Anglais aurait aussi été tué, ainsi que le kamikaze.

La devanture du café Argana a été soufflée par l'explosion.
La devanture du café Argana a été soufflée par l’explosion. Crédits photo : STR/REUTERS

L’Elysée a confirmé que des Français figuraient parmi les victimes, sans préciser leur nombre. Nicolas Sarkozy condamne un «acte odieux, cruel et lâche.» Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire.

Le kamikaze aurait commandé un jus d’orange dans le café avant de se faire exploser quelques minutes plus tard, selon un témoin. Mais un autre homme affirme que l’auteur de l’attentat aurait déposé une valise dans le café avant de quitter les lieux. Cette dernière version infirmerait la thèse du kamikaze mise en avant par la préfecture de Marrakech.

Seule certitude pour les autorités, l’explosion est un attentat. D’abord avancée par le porte-parole du gouvernement sur France 24, cette thèse a été confirmée par le ministère marocain de l’Intérieur. Le roi Mohammed VI a ordonné une enquête rapide et transparente.

La menace terroriste apparaissait au plus bas

Ce drame intervient alors que le roi met en oeuvre une réforme de la Constitution, répondant ainsi aux mouvements de protestation réclamant plus de libertés. De même, le souverain avait libéré de nombreux prisonniers politiques, dont des membres de cellule salafistes, quelques jours avant l’attentat. « Le milieu salafiste avait l’air plutôt satisfait de ces remises en liberté», note Thierry Oberlé, journaliste au Figaro actuellement présent au Maroc. «La menace terroriste apparaissait au plus bas.»

source : lefigaro.fr

Publicités

  1. #1 par labasoche le 28 avril 2011 - 19 h 36 min

    Les français vont réfléchir 2 fois avant d’investir et de décider de passer leur retraite sous le soleil du Maroc ! La côte immobilière risque de chuter et les étrangers de partir promptement.

    • #2 par journal_libre le 28 avril 2011 - 19 h 39 min

      moi j ai eu peur car des amis y sont en vacance au maroc mais c’est bon ils sont pas a marrakech 🙂 oufffff

      • #3 par journal_libre le 28 avril 2011 - 19 h 40 min

        mais toutes mes condoléances aux familles des victimes …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :