DSK: Ses avocats bataillent pour sa remise en liberté

JUSTICE – Les avocats de DSK affirment que leur client ne va pas fuir…

La liberté de Dominique Strauss-Kahn est débattue ce jeudi soir. Les avocats de l’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) vont demander une remise en liberté de leur client lors d’une audience devant un tribunal de New York. Lors d’une audience préliminaire, lundi dernier, Dominique Strauss-Kahn s’est vu refuser une libération sous caution, la juge évoquant le risque de fuite.

Parmi les éléments qui pourraient conduire à une remise en liberté, figure le versement d’une caution d’un million de dollars. Les avocats de DSK estiment qu’il dispose de «ressources financières suffisantes» pour s’en acquitter, selon la requête à la Cour suprême de l’Etat de New York publiée mercredi soir sur le site du New York Times. Pour appuyer leur requête, ils avancent le prix de la maison qu’il habitait à Washington, à savoir quatre millions de dollars. «Le couple a acheté la maison en 2007», et joint un titre de propriété au nom d’Anne Sinclair, son épouse.

Les avocats évoquent ensuite une déclaration sous serment de DSK qui s’engage à renoncer à son droit à l’extradition. «Nous allons soutenir respectueusement que ces conditions supplémentaires à une remise en liberté éliminent tout risque de fuite de M. Strauss-Kahn hors de cette juridiction», peut-on lire dans les documents soumis par les avocats de la défense.

Option de la surveillance électronique

Dominique Strauss-Kahn a déjà remis son passeport français à la justice américaine. Il s’engage à remettre aussi son document de voyage de l’ONU aux autorités afin de prouver qu’il ne quittera pas le territoire américain pendant la durée de la procédure judiciaire. Surtout, il dit «renoncer volontairement à toute procédure d’extradition de toutes sortes», dans une déclaration au tribunal sous serment.

Le socialiste s’engage en outre à demeurer 24 heures sur 24 dans une résidence de Manhattan, sous une «surveillance électronique». Cela pourrait se traduire par le port d’un bracelet électronique. La résidence où il demeurerait est probablement celle de sa fille qui vit de façon «permanente» à Manhattan, selon la requête.

DSK est visé par sept chefs d’accusation, dont l’agression sexuelle et tentative de viol. Il a été incarcéré lundi dernier sur ordre de la juge américaine Melissa Jackson.

source : 20minutes.fr

Publicités

,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :