A l’e-G8, Nicolas Sarkozy défend la place des gouvernements dans l’Internet

En ouverture du Forum qui se déroule les 24 et 25 mai à Paris, le président a alterné les propos de séduction et de fermeté en direction de l’éco-système Internet.

En ouverture du Forum qui se déroule les 24 et 25 mai à Paris, le président a alterné les propos de séduction et de fermeté en direction de l'éco-système Internet.

(c) ZDNetEn ouverture du Forum qui se déroule les 24 et 25 mai à Paris, le président a alterné les propos de séduction et de fermeté en direction de l’éco-système Internet.
DébatNicolas Sarkozy a défendu une nouvelle foissa vision d’un internet civilisé devant les invités du e-G8 Forum lors de son discours d’ouverture ce matin à Paris.

S’adressant aux personnalités de l’écosystème Internet, il a soufflé le chaud et le froid, entre la défense d’un développement libre de l’Internet et l’exigence d’un contrôle des gouvernements sur les usages.

Morceaux choisis de son discours :

Internet et Politique
« Vous avez changé jusqu’à la perception de l’Histoire, car même si elle est contestatble parfois dans ses méthodes, la transparence s’est imposée aux Etats ».

« Notre responsabilité à nous, chefs d’Etat, est d’accompagner une révolution née de la société civile et pour la société civile. Car si la technologie est neutre et doit le rester, on voit bien que les usages ne le sont pas »,

Internet et Société
« Ne laissez pas la révolution que vous avez lancée porter atteinte au droit élémentaire de chacun à une vie privée et à une pleine autonomie. Ne laissez pas la technologie que vous avez forgée porter atteinte au droit élémentaire des enfants à vivre protégés des turpitudes de quelques adultes. Ne laissez pas la révolution que vous avez lancée véhiculer le mal, sans entrave ni retenue. »

Internet et Etats
« Ce serait une contradiction que de vouloir écarter les gouvernements de cet immense forum » que constitue Internet, a-t-il souligné.

« Les Etats souhaitent engager avec vous un dialogue pour qu’une voie équilibrée puisse un jour être trouvée entre vos intérêts, ceux des internautes qui vous plébiscitent chaque jour et ceux enfin des citoyens et des contribuables de chaque nation qui ont aussi des droits »,

« Nous avons besoin d’entendre vos aspirations, vos besoins. Vous avez besoin d’entendre nos limites, nos lignes rouges. »
Philippe Leroy, ZDNET France

Publicités

, ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :