La gauche pas touchée par l’affaire DSK

Malgré l’affaire DSK, les Français semblent toujours autant vouloir une alternance se réaliser en 2012. C’est l’un des enseignements d’un sondage Ifop pour Paris Match. Décryptage.

Comme si de rien n’était. Selon le baromètre mensuel Ifop – Paris Match (*) sur les personnalités politiques, rendu public mardi, les Français interrogés veulent toujours autant voir la gauche gagner en 2012, malgré les déboires de Dominique Strauss-Kahn. Mieux, ils sont un peu plus nombreux à la souhaiter qu’avant l’affaire DSK (57% cette semaine contre 56% il y a huit jours). Le cas Strauss-Kahn n’a même rien changé à l’image du PS pour 85% des Français, qui font clairement la distinction entre l’homme et le parti, selon un autre sondage Ipsos pour Le Point, publié également mardi.

« En comparant avec les résultats de l’enquête de la semaine dernière que Match a choisi de ne pas publier, on voit bien que cette affaire, pour inédite et sidérante qu’elle est, ne modifie pas, à court terme, le rapport de force électoral qui est toujours favorable à la gauche », analyse pour leJDD.fr Frédéric Dabi, directeur du département Opinion de l’Ifop.

Dans le détail, les personnalités politiques ne voient pas leur cote de popularité trop évoluer. La personnalité préférée, qui détrône DSK, est le président des radicaux Jean-Louis Borloo (68%, -3), devant le socialiste François Hollande (63%, +1), le maire PS de Paris Bertrand Delanoë (61%, -4) et la première secrétaire du PS Martine Aubry (58%, +2). Le chef de l’Etat Nicolas Sarkozy est quant à lui dixième avec 34% de bonnes opinions (+1). La présidente du Front national Marine Le Pen, avec 29% (-4), se classe douzième. En clair, les choses ne changent que très peu, sauf pour Marine Le Pen, qui perd quatre points (29%).

« Un océan d’incertitudes »

Ainsi, à gauche, personne ne tire réellement profit de ce qui s’est passé à New York. Même chose pour Nicolas Sarkozy, alors que certains dans son camp évoquait une « divine surprise ». Car en plus de l’affaire DSK, le chef de l’Etat peut compter sur une hausse de la croissance inattendue et « la grossesse plus ou moins annoncée de Carla Bruni, donc un bonheur privé qui pourrait susciter un courant de sympathie », précise le sondeur. Mais rien n’y a fait, Sarkozy ne récupère rien, pour l’instant, de ce séisme politique.

Cependant, il faut noter que « les deux personnalités politiques qui ont le plus critiqué frontalement DSK sont celles qui perdent le plus, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. A court terme, leurs stratégie n’a pas marché », ajoute Frédéric Dabi. Le quasi-candidat du Front de gauche a perdu 10 points entre avril et mai, Marine Le Pen 5 sur la même période. Une chute importante mais pas forcément rédhibitoire, les études de popularité ne devant pas être prises pour une « course de petits chevaux ».

Il faut se méfier de l’eau qui dort, assure pourtant le sondeur. « On est sur un océan d’incertitudes, le rapport de force à un an de la présidentielle n’a jamais été aussi incertain », explique-t-il, rappelant que de l’extrême gauche au centre-droit, aucun candidat n’est fermement connu. « Le seul élément de stabilité, c’était DSK. Il était le seul à gauche à éviter un nouveau 21 avril, capable d’écraser la droite au second tour. Il s’est volatilisé ». Voilà donc le véritable enseignement de l’enquête : Dominique Strauss-Kahn a perdu 29 points de popularité entre le sondage de cette semaine et celui de la semaine précédente, non publié. Un record depuis la création de ce baromètre. DSK est définitivement hors-jeu.

(*) Sondage réalisé les 19 et 20 mai auprès d’un échantillon représentatif de 962 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Notice du sondage disponible auprès de la commission des sondages.

source: www.lejdd.fr

Publicités

, , , ,

  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :